Andrea Bargnani  

Andrea Bargnani

Crédit photo :
REUTERS/Steve Dipaola © Thomson Reuters 2012

Raptors

Bargnani n'a pas le feu sacré, croit Mitchell

Le 2 janvier 2013 à 20h00 | TVA Sports

Sam Mitchell, ex-entraîneur-chef des Raptors de Toronto, a déclaré mercredi qu’il ne supervisait pas l’ailier Andrea Bargnani à se façon pendant qu’il était en poste avec la formation canadienne de la NBA.

 La raison? La direction sentait que le joueur italien n’endurerait pas des épreuves trop difficiles, et Mitchell estime que c’est la raison pour laquelle Bargnani n’est pas la vedette à laquelle on s’attendait par le passé.

 

«Je ne pouvais pas entraîner Andrea comme j’entraînais José (Calderon, son coéquipier), a indiqué Mitchell au réseau Sportsnet. Je n’étais pas vivable avec José et voyez quel genre de joueur il est devenu.

 

«À mon avis, si (Bargnani) ne peut pas endurer un entraînement difficile, alors on ne peut pas construire autour de lui.»

 

Mitchell, pilote des Raptors de 2004 à 2009, a poussé la note jusqu’à laisser entendre que Bargnani n’aime pas suffisamment son métier pour atteindre son plein potentiel.

 

«La question n’est pas de savoir si Andrea a le talent, il a besoin de décider à quel niveau il veut devenir bon. Veut-il juste faire son argent et n’être qu’un joueur parmi les autres?

 

«On dirait juste qu’il n’a pas la passion pour ce jeu. Ça ne semble pas assez important pour lui.»

 

Bargnani, tout premier choix du repêchage de 2006 de la NBA, est souvent la cible des critiques depuis le début de la carrière. Sans aider sa cause, l’ailier de 27 ans a déclaré que les Raptors (12-20) sont «la pire équipe de la NBA» quelques jours après avoir été mis à l’écart à cause d’une blessure, à la mi-décembre. À cette époque, la formation torontoise n'avait même pas encore engrangé cinq gains.

 

En 21 matchs depuis le début de la campagne, Bargnani montre des moyennes de 16 points et 4,3 rebonds par rencontre.

Commentaires :