Les experts

Tous les experts

 

Joey Saputo et Patrice Bernier

Crédit photo :
Agence QMI

Impact

C’est 20 pensées

Le 25 janvier 2013 à 0h29 | Frédéric Lord

Première mouture de cette maintenant très prisée chronique…

1 - Les joueurs de l’Impact ont eu différents parcours dans l’entre-saison. Patrice Bernier est resté au Québec avec la famille et en a profité pour jouer un peu au hockey. Question de se remettre en jambe et de toucher un peu de ballon, il s’est entraîné avec les U-21 de l’Impact la semaine précédant le camp.

2 - Zarek Valentin est allé en Angleterre où il a, entre autres, assisté à plusieurs matchs de foot (dont le Manchester United – Cluj en Ligue des champions) et au concert du groupe Rancid. Pour les mélomanes : toujours piloté par Tim Armstrong.

3 - Davy Arnaud non plus n’a pas chômé. Il a assisté à deux mariages d’anciens coéquipiers de la MLS (je ne vous dis pas qui, mais il y a un gardien et un autre joueur à la retraite).

4 - Hassoun Camara est resté une bonne partie des vacances chez ses parents à Paris. En plus de payer une petite visite à son bon copain Reda Agourram au Maroc.

5 - Jeb Brovsky s’est rendu en voyage de noces à Hawaï en plus de son voyage humanitaire au Guatemala.

6 - L’Impact verra trois de ses joueurs quitter le 11 février prochain pour les qualifications de la Coupe du Monde U20. Maxime Crépeau, Zak Messoudi et (surprise) Anthony Jackson-Hamel. Ils feront face aux sélections de Cuba et du Nicaragua.

7- Au niveau senior, le téléphone de Patrice Bernier n’a pas sonné pour les matchs amicaux face au Danemark et aux États-Unis. Pourtant, Dwayne De Rosario et Terry Dunfield ont été convoqués. Le Canada a ses raisons que la raison…

8 - L’ancien de l’Impact, Evan James a été invité par l’entraîneur intérimaire Colin Miller à se joindre à la sélection nationale. Il est aussi en essai avec les Whitecaps de Vancouver. Même si on adore le jeune homme, il est la preuve que le bassin de joueurs canadiens n’est pas très profond… à moins que ce ne soit le recrutement.

9 - Parlant d’essai, je suis loin d’être convaincu que Nick Zimmerman – seul joueur invité du camp – aura un séjour prolongé avec l’Impact. Comme me l’indiquait un intervenant du monde du soccer qui a vu presque tous les matchs des Railhawks de la Caroline l’an dernier : «il fait tout bien, mais rien exceptionnellement.»

Sans trop savoir pourquoi, cette personne m’indique qu’il n’était pas le préféré de l’ancien entraîneur Martin Rennie.

10 - Pourquoi avoir repêché Fernando Monge au 18e rang au dernier encan de la ligue? Parce qu’il vient d’une des universités qui a produit le plus de joueurs de niveau MLS dans l’histoire, UCLA (59 comparativement à 44 pour son plus proche poursuivant).

Ensuite, il a été dirigé par un des entraîneurs les plus respectés aux États-Unis, Jorge Salcedo.

Et que malgré tout, UCLA joue contre vents et marées un jeu de possession avec le ballon au sol.

11 - Séparé à la naissance : Fernando Monge et le personnage de Sylar dans la télésérie Heroes.

 

 

 

 

 

 

 

12 - Voici des «couples» des joueurs à l’entraînement : Iapichino – Tissot (gauche); Brovsky – Valentin (droite); Mapp – Smith (gauche); Arnaud – Neagle (droite).

Ça donne une idée de la «charte de profondeur» du personnel technique.

13 - Cela dit, on semble se diriger vers un schéma assez offensif du côté de l’Impact. Certains, comme mon ami Leduc, diront 4-1-4-1. D’autres parlent d’un 4-3-3 avec un triangle inversé (i.e. deux milieux offensifs).

14 - Comme on se retrouve : les anciens des Railhawks Etienne Barbara (presque-ex-IMFC) et Pablo Campos qui vont porter les couleurs du Minnesota Stars FC en compagnie de Bryan Arguez en NASL.

15 - Jeb Brovsky est très amusé par ce groupe de partisans qui ont créé un «fan-club parallèle venu d’un autre univers».

Les paris sont ouverts à savoir si un stormtrooper se présentera dans la section 128 du stade Saputo.

16 - Pour tous ceux qui demandent, l’Impact a toujours des postes de joueur international disponibles. Et non, Sanna Nyassi ne compte pas comme «étranger».

17 - Même si Nelson Rivas ne s’entraîne toujours pas avec le groupe et qu’Alessandro Nesta ménage pour le moment ses genoux, la défense de l’Impact est entre très bonnes mains avec Matteo Ferrari et Hassoun Camara qui semblent très en jambe depuis le début du camp.

18 -

19 - Pourquoi Andrea Pisanu est avec l’équipe : «Parce qu’en 30 minutes avec l’équipe en Italie, il a offert 5 caviars à Marco Di Vaio.»

20 - Je m’en voudrais de ne pas saluer le travail des représentants commerciaux de l’Impact de Montréal qui a été récompensé par la MLS la semaine dernière.

On s’ajuste, on progresse, le meilleur est à venir.

1

Commentaires :