Jim Furyk  

Jim Furyk

Crédit photo :
AFP/Getty

Golf

Furyk et Goosen au sommet

Le 17 mars 2012 à 17h18 | Agence QMI

L'Américain Jim Furyk et le Sud-Africain Retief Goosen se retrouvent à égalité en tête, au terme de la troisième ronde du Championnat Transitions, samedi.

Furyk a rapporté une carte de 66, cinq sous la normale, tandis que Goosen a fait encore mieux fait avec une ronde de 65. Ils ont terminé avec un cumulatif de -11 (202).

Furyk et Goosen ont beaucoup en commun. Le premier a remporté le Championnat Transitions en 2010 et il a été sacré champion de l'Omnium des États-Unis en 2003.

Pour sa part, Goosen a triomphé à ce tournoi en 2009, en plus de soulever la coupe de l'Omnium des États-Unis à deux occasions.

Dimanche, les deux golfeurs se retrouveront dans le dernier groupe de départ et ils tenteront de renouer avec la victoire, eux qui n'y ont pas goûté en 2011 sur le circuit de la PGA.

«J'adore joué au golf avec lui, a indiqué Furyk lors d'une entrevue télévisée. Je respecte son jeu. Je respecte la façon dont il approche son sport. Je l'adore vraiment.»

Bae a mené la ronde jusqu'à ce qu'il obtienne un désastreux triple boguey au 16e trou, une normale cinq. Il a rebondi avec un oiselet au trou suivant pour se retrouver au deuxième rang, ex aequo avec Dufner. Ce dernier menait le tournoi à la suite de la deuxième ronde, vendredi.

Le Sud-Coréen Sang-Moon Bae (68) et l'Américain Jason Dufner (71) occupent la troisième place, à égalité, grâce à un cumulatif de 203.

Les Américains John Mallinger (66) et Ken Duke (69) partagent le cinquième échelon à -9 (204).

Classé deuxième au monde, l'Anglais Luke Donald (70) pourrait reconquérir le premier rang mondial avec une victoire dimanche, deux semaines seulement après que le Nord-Irlandais Rory McIlroy ne s'en empare. Après trois rondes, Donald se retrouve en septième place en compagnie du Sud-Africain Ernie Els (68) et de Chez Reavie (67), des États-Unis.

Commentaires :