Tiger Woods  

Tiger Woods

Crédit photo :
REUTERS/Matt Sullivan © Thomson Reuters 2013

Golf

Woods maintient le cap

Le 3 août 2013 à 18h53 | Agence QMI

L’Américain Tiger Woods a maintenu une fiche de 68, deux coups sous la normale, pour demeurer au sommet après la troisième ronde de l’Invitation Bridgestone, samedi.

Le détenteur du premier rang du classement mondial de la PGA affiche un cumulatif de 195 (-15), ce qui lui donne une priorité de sept coups sur son plus proche poursuivant, le Suédois Henrik Stenson (67).

Le joueur de 37 ans est en quête de son 79e triomphe au sein du circuit professionnel et d’un 18e dans le cadre de la série des Championnats mondiaux du golf. Plus tôt cette année, il avait enlevé les honneurs du Championnat Cadillac.

Satisfaisant

Au lendemain de sa brillante performance lui ayant valu un 61, Woods a poursuivi sa séquence de succès en calant deux oiselets d’entrée de jeu. Après six normales consécutives, il a commis le premier de ses trois bogueys au neuvième drapeau, avant de retrancher un coup au suivant. Le reste de son neuf de retour a été ponctué de deux oiselets et autant de bogueys.

«Aujourd’hui [samedi], je n’avais pas complètement mes moyens, mais j’ai pu m’en sortir avec un bon résultat, a-t-il indiqué au site de CBS Sports. En quelque sorte, je voulais seulement consolider mon avance et conclure le parcours sous la normale. Il y avait du vent et tout ce que j’espérais, c’était de bons chiffres.»

«Je pense que les époques ont changé, mais un écart de huit coups demeure un écart de huit coups [NDLR : il s’agit en réalité d’une avance de sept coups], a précisé l’Australien Adam Scott au “USA Today”. Ce sera difficile de le [Woods] rattraper. Évidemment, il a pris le contrôle de son jeu durant le week-end.»

Par ailleurs, Jason Dufner (67), des États-Unis, est troisième avec un dossier de 203 (-7), devant un trio formé de son compatriote Bill Haas (69), ainsi que des Anglais Luke Donald (68) et Chris Wood (70). Les trois hommes ont conservé un total de 204 (-6) jusqu’ici. Quant à Scott (66), il se retrouve à 12 coups de Woods, au neuvième rang à 207 (-3).

De son côté, le vainqueur du récent Omnium britannique, Phil Mickelson, a connu une meilleure journée après avoir entamé la compétition avec des cartes de 72 et 71. Il a joué 67 (-3) pour se hisser au 17e rang à 210 (N).

Aucun Canadien ne participe à cet événement doté d’une bourse globale de 8,75 millions $.

Commentaires :