Laurent Dauphin au camp d'évaluation de la LNH.  

Laurent Dauphin au camp d'évaluation de la LNH.

Crédit photo :
Agence QMI

Hockey

Année mémorable pour Laurent Dauphin

Le 31 mai 2013 à 20h03 | Agence QMI / Kevin Dubé

Laurent Dauphin des Saguenéens de Chicoutimi vient probablement de connaître l’année de sa jeune carrière. Retourné au niveau midget AAA l’an dernier, l’athlète de 18 ans a participé, vendredi, au camp d’évaluation de la Ligue nationale de hockey (LNH) en tant que potentiel espoir de première ronde.

L’attaquant est arrivé lundi à Toronto. Au total, il a été sondé par 24 équipes du circuit Bettman.

Natif de Repentigny, il reconnait que son entretien avec la haute direction du Canadien de Montréal a eu quelque chose de particulier.

«Mon entrevue avec le Canadien a très bien été, a-t-il laissé entendre, sourire en coin. Je pense qu’ils m’apprécient beaucoup.»

En rencontrant le Tricolore, Dauphin a également renoué avec Donald Audette, directeur général des Phénix d’Esther-Blondin, l’équipe qui l’a développé. Audette est également dépisteur pour le Canadien dans la Belle Province.

«J’étais un peu plus stressé en arrivant à l’entrevue parce qu’il me connait par cœur!»

Progression fulgurante

Le nom de Dauphin se retrouve au 28e rang chez les patineurs nord-américains sur la liste finale de la centrale de recrutement de la LNH. Au classement de mi-saison, il était 41e, tandis qu’il ne figurait même pas sur la liste préliminaire.

Disons simplement que Dauphin a tout fait pour s’aider. En janvier, il a été nommé joueur du Match des meilleurs espoirs de la Ligue canadienne de hockey. Puis, il a répété l’exploit lors de la victoire du Canada en finale du Championnat mondial de hockey des moins de 18 ans, en avril.

«Je suis un gars qui aime la pression et je gagne des points dans ce genre de matchs-là», reconnaît-il.

Il pourrait maintenant devenir le troisième Saguenéen à être sélectionné au premier tour depuis 2002, les autres étant Pierre-Marc Bouchard (2002) et Marek Zagrapan (2005).

«Tu m’aurais dit l’an passé que j’aurais été au camp d’évaluation de la LNH en compagnie des meilleurs espoirs, je ne t’aurais peut-être pas cru. Je savais que j’avais les qualités, mais je ne croyais pas devenir un espoir de première ronde.»

Gabarit

À 6 pi et 166 lb, le joueur de centre sait qu’il devra ajouter de la viande autour de l’os s’il espère poursuivre sa carrière chez les professionnels. C’était d’ailleurs les principales inquiétudes des formations qui l’ont rencontré.

«Chicoutimi m’avait retranché à ma première saison pour ces raisons. Les équipes savent qu’ils peuvent travailler avec moi en gymnase. Je n’ai pas atteint ma maturité physique», rassure-t-il.

En 62 matchs à sa première campagne dans la LHJMQ, Dauphin a récolté 57 points. Il en a ajouté quatre en six matchs éliminatoires.

Commentaires :