Francis Bouillon  

Francis Bouillon

Crédit photo :
Agence QMI

Canadien

Bouillon jouera dans la rue

Le 23 octobre 2012 à 15h02 | Mylène Richard, Agence QMI

Le défenseur des Canadiens de Montréal Francis Bouillon, ainsi que les anciens membres du CH, Maxim Lapierre et Steve Bégin, participeront à trois parties de hockey dans les rues du quartier Hochelaga-Maisonneuve, samedi après-midi.

À lire aussi : «Ça va me faire très mal» - Bouillon

Les profits amassés seront versés aux Jeunes Sportifs Hochelaga (JSH), un organisme qui a grandement aidé Bouillon dans sa jeunesse.

«J'ai eu la chance de jouer mon hockey mineur avec eux, a-t-il expliqué. Ça fait environ une quinzaine d'années que je les supporte avec des levées de fonds. On a décidé d'organiser un match amical avec de jeunes joueurs de hockey. Un autre joueur de la Ligue nationale (LNH) pourrait aussi se joindre à nous.»

Enfant, si Bouillon n'avait pas bénéficié de l'appui des JSH, qui sait s'il aurait un jour porté l'uniforme du Tricolore.

«C'est un organisme qui remettait beaucoup aux joueurs, a-t-il raconté. Le quartier Hochelaga-Maisonneuve n'est pas le plus riche. Ils m'ont entre autres aidé à payer mon équipement de hockey. Le coût d'inscription était aussi minime comparativement à d'autres villes.»

Malheureusement, les Jeunes Sportifs Hochelaga éprouvent aujourd'hui des problèmes financiers et l'arrière du Canadien tente de les soutenir à son tour.

«Avant, ils pouvaient compter sur les profits des soirées de bingo, mais maintenant qu'il n'y en a plus, c'est plus difficile. J'essaie de m'impliquer le plus possible pour les aider. Cette organisation m'a beaucoup aidé dans mon cheminement au hockey mineur. C'est un peu ma façon de redonner à la communauté.»

Les matchs de hockey, qui permettront aux partisans de côtoyer des athlètes professionnels, auront lieu entre 14 h et 17 h devant l'édifice de l'Usine 51, au 2190, rue Préfontaine. Ce bâtiment qui appartenait aux JSH avait besoin d'être rénové et décontaminé. En 2010, Bouillon l'a acquis en compagnie de deux amis et ils ont choisi de le convertir en condominiums.

«Ils ont essayé de le vendre, mais personne ne voulait l'acheter, alors on l'a fait, car ils allaient perdre leur immeuble et ils frôlaient la faillite. On a fait une pierre deux coups. Les Jeunes Sportifs Hochelaga ont obtenu de l'argent pour la bâtisse - et ils ont déménagé dans un plus petit local - et nous construisons 75 unités de condos.»

En cas de pluie, l'événement sera présenté le lendemain.

Commentaires :