Canadien

Darche pas prêt à accepter un contrat à deux volets

Le 27 juin 2012 à 6h30 | Patrick Caisse, TVA Sports et le JDM

L'attaquant Mathieu Darche a vraisemblablement porté l'uniforme des Canadiens de Montréal pour la dernière fois le 21 février, alors qu'il avait subi une commotion cérébrale.

À LIRE AUSSI | Darche membre du comité de l'AJLNH

À quatre jours de l'ouverture du marché des joueurs autonomes, le Québécois de 35 ans n'a pas reçu d'offre à son goût de la part du directeur général de la formation montréalaise, Marc Bergevin, et a jeté l'éponge.

«Je n'étais pas prêt à accepter un contrat à deux volets, a-t-il déclaré sur les ondes de la chaîne TVA Sports, mercredi. J'ai fait mon temps dans les mineures et je veux quelque chose d'adéquat pour ma famille. Sans être d'accord avec leur décision, je la respecte. J'espérais faire partie de la solution.»

«Je suis très déçu, mais c'est ça les affaires, avait-il publié sur Twitter, plus tôt dans la journée. Merci aux meilleurs partisans de la LNH pour votre passion!»

Montréal avant tout

Si Darche avait eu le choix de sa prochaine destination, il aurait aimé rester à Montréal.

«Même dans les moments difficiles comme cette année, il n'y a aucun autre endroit où j'aurais préféré jouer, a-t-il mentionné. Ça me fait doublement mal au coeur de partir de Montréal, c'était mon rêve de petit cul de jouer pour le CH.»

Il n'est pas question de retraite pour l'attaquant.

«Ce n'est pas une question pour moi de ne pas jouer la saison prochaine, vu ma forme physique. J'ai encore de bonnes années de hockey devant moi.» C'est ce qui fait croire au Montréalais qu'il pourra aider une équipe la saison prochaine. Il «prend fierté» de son entraînement estival, qui va bon train.

Le Lightning, peut-être?

En 149 matchs avec le Tricolore depuis la saison 2009-2010, Darche a cumulé 30 buts et 42 mentions d'aide pour un total de 72 points. Le CH est pratiquement la seule équipe où l'attaquant a réussi à se faire une niche dans la LNH, outre la saison 2007-2008 avec le Lightning de Tampa Bay.

«Le Lightning est une option, a évalué Darche. J'ai déjà joué là et je connais les entraîneurs. On verra en temps et lieu.»

Après un séjour universitaire fructueux avec les Redmen de l'Université McGill, Darche a fréquenté les clubs-écoles des Blue Jackets de Columbus, des Predators de Nashville, des Capitals de Washington, des Sharks de San Jose, du Lightning et des Sabres de Buffalo avant d'être acquis par les Canadiens sur le marché des joueurs autonomes.

Commentaires :