Les fameux rats en plastique ne seront plus vendus au BankAtlantic Center.  

Les fameux rats en plastique ne seront plus vendus au BankAtlantic Center.

Crédit photo :
AFP/Getty

Hockey

La fin des rats

Le 23 avril 2012 à 17h38 | Agence QMI

Les rats ont été bannis du BankAtlantic Center, domicile des Panthers de la Floride.

Du moins, la vente des rongeurs en plastique a été interrompue, et apparemment, les partisans des Devils du New Jersey en sont les responsables.

Le président des Panthers, Michael Yormark, a indiqué lundi sur Twitter que les «Panthers n'allaient plus vendre de rats dans leur aréna. C'est en raison des partisans de l'équipe adverse qui ont lancé des rats sur la glace au cours de la rencontre».

Il a ajouté, toujours sur le réseau social: «La rumeur veut que les partisans des félins se présentent au New Jersey avec des rats».

Gary Bettman, le commissaire de la Ligue nationale de hockey, a eu vent de cette rumeur et il a demandé à l'organisation floridienne de résoudre le problème.

Le gardien des Devils Martin Brodeur avait indiqué après le cinquième match de la série opposant les deux équipes que la présence des rats sur la glace était «désagréable».

Lors de cette rencontre, remportée 3-0 par les Panthers, les spectateurs ont jeté des rats, vendus dans l'amphithéâtre au coût de 5 $, sur la glace après chaque but. Toutefois, quelques-uns se sont retrouvés sur la patinoire durant le jeu et les Panthers ne veulent pas être punis pour avoir retardé le match.

Cette tradition a vu le jour en Floride lors des parties de la saison 1995-1996 présentées à domicile et a pris de l'ampleur lorsque les Panthers ont atteint la finale de la Coupe Stanley.

Commentaires :