Le Canada est éliminé en quarts de finale, encore une fois.  

Le Canada est éliminé en quarts de finale, encore une fois.

Crédit photo :
Reuters

Hockey

Le Canada éliminé

Le 17 mai 2012 à 3h51 | TVA Sports

Le Canada a connu une fin de match cauchemardesque et s'est incliné 4-3 en quarts de finale face à la Slovaquie.

À lire également | La Russie en demi-finale

Les Canadiens semblaient pourtant se diriger vers la demi-finale avec quelques minutes à jouer à la rencontre, eux qui menaient 3-2 et qui avaient effacé un déficit de deux buts.

Mais Milan Bartovic a créé l'égalité avec moins de sept minutes à faire à la troisième période et c'est ensuite l'indiscipline qui a coulé le Canada.

Ryan Getzlaf a été puni pour avoir donné du genou - une punition majeure de cinq minutes et une inconduite de partie - à 17:28 du troisième vingt. Le Canada venait tout juste d'écouler une autre punition, cette fois à Ryan Nugent-Hopkins.

Getzlaf n'était pas d'accord avec sa punition. En entrevue après la rencontre avec les médias télévisés, il a dit que les arbitres allaient probablement «regarder la séquence et regretter leur décision». Il soutient qu'il y allait d'une mise en échec d'épaule à épaule et que Juraj Mikus s'est déplacé.

«J'ai le sentiment d'avoir laissé tomber l'équipe, a poursuivi Getzlaf. C'est une manière difficile de perdre. Ça fait mal.»

Sauf que cela n'a rien changé à la décision des arbitres. Peu de temps après la mise en jeu, Michal Handzus a semé l'hystérie chez les Slovaques - et la consternation dans le camp canadien - en marquant le but gagnant. Le tir de la pointe a été dévié devant Cam Ward, qui avait la vue voilée sur la séquence.

Comme la pénalité de Getzlaf en était une majeure, le Canada devait marquer en infériorité numérique pour espérer provoquer la présentation d'une prolongation. Ward a été rappelé au banc à la faveur d'un cinquième patineur, mais en vain.

Avance rapide

Le Canada a connu une rencontre en trois temps. Il a d'abord connu un mauvais début et s'est retrouvé en mode de rattrapage.

La Slovaquie s'était rapidement forgé une avance de 2-0 au premier vingt, grâce aux buts de Tomas Kopecky et de Miroslav Satan, deux buts marqués à forces égales.

Le Canada a ensuite amorcé sa remontée en fin de première période. Evander Kane a réduit l'écart à un seul but avec un peu moins de quatre minutes à faire au premier tiers. Puis le jeune Jeff Skinner a profité d'un avantage numérique à 6:30 de la deuxième pour créer l'égalité 2-2.

Ce n'est qu'en fin de deuxième que les Canadiens se sont emparés de l'avance pour la première fois de la rencontre. Posté devant le filet, le Québécois Alexandre Burrows a sauté sur une rondelle libre pour déjouer Jan Laco et faire 3-2.

Sauf que la Slovaquie n'avait pas dit son dernier mot et c'est elle qui a obtenu le laissez-passer pour les demi-finales.

«Nous sommes évidemment déçus. Nous étions venus ici pour gagner l'or et ça ne se produira pas», a dit Nugent-Hopkins.

Le Canada n'avait subi qu'une seule défaite en prolongation avant ce match, mais n'a pu signer une victoire au moment le plus important du tournoi.

C'est la troisième année de suite que le Canada voit son parcours prendre fin en quarts de finale. Ce tournoi était aussi important parce qu'il sert à établir le classement des têtes de séries pour les prochains Jeux olympiques.

Commentaires :