LNH

«C'est ma dernière chance» -Gagné

Le 21 août 2014 à 20h58 | TVA Sports

Simon Gagné a disputé son dernier match dans la Ligue nationale de hockey le 27 avril 2013.

Et le défi que se fixe le patineur de 34 ans, à présent, est énorme : se tailler une place avec les Bruins de Boston après une année d’absence.

À lire également :

«C’est probablement le plus gros défi dans ma carrière», a dit Gagné à TVA Sports, jeudi.

«C'est ma dernière chance. À l'âge où je suis rendu, je ne peux pas prendre une autre année de congé.»

Pour y arriver, l’attaquant originaire de Sainte-Foy prend les bouchées doubles comme jamais. Il se dit prêt à souffrir à l'entraînement, afin de mettre toutes les chances de son côté.

«À savoir si je suis encore capable de jouer, si j'ai le goût de continuer à jouer et si le corps le permet encore, présentement, je pense que oui.

«Si je ne vais pas à un camp d'entraînement et que je ne joue pas de matchs, je ne peux pas le savoir.»

Pas prêt pour la retraite

À défaut de trouver preneur dans le circuit Bettman, l’an dernier, Gagné a été recruté par la chaîne TVA Sports, où il a chapeauté le rôle d’analyste de hockey.

La passion du joueur ne s’est pas assoupie lors de ce passage.

«J'ai regardé des matchs cet hiver et je me disais que j'ai encore ma place, a-t-il raconté. Mais [pour le savoir] il faut que quelqu'un te donne la chance.»

Une statistique qui ne joue pas en sa faveur : depuis tros ans, Gagné n'a disputé que 72 parties dans la LNH, ce qui représente moins qu’une saison complète dans la LNH.

Il jure toutefois avoir gardé la forme.

«Je n'ai pas arrêté de m’entraîner deux ou trois mois sans rien faire. Je n’étais pas assis dans mon divan à manger des chips et boire de la bière.»

Une bonne discussion

Du côté des Bruins, il n’y a aucune promesse.

Mais la conversation avec l'entraîneur Claude Julien a été rassurante pour le no 12.

«Ca fait depuis les années junior que je le connais. Nous avons une bonne relation, a-t-il laissé entendre.

«De lui avoir parlé au téléphone, ça m'a donné encore plus le goût d'aller là-bas!»

Non seulement il s'agit du plus gros défi de sa carrière, mais le voilà aussi à la croisée des chemins.

Et si, par malheur, son essai avec les Bruins de Boston s’avérait infructueux Gagné pourrait se joindre aux Remparts de Québec, qui lui ont récemment offert le rôle d’entraîneur adjoint.

Commentaires :