LNH

Devils : Darche capitule

Le 14 février 2013 à 14h55 | TVA Sports

C’est fini entre Mathieu Darche et les Devils du New Jersey. 

L’ancien joueur du Canadien de Montréal a attendu longtemps, mais sa patience a des limites. 

«J’aurais pu attendre encore quelques semaines, mais je ne pouvais plus continuer comme ça. J’ai décidé de passer à autre chose», a confié Darche à la chaîne TVA Sports, jeudi.

«Je disais même à la blague que j’étais dans un éternel lock-out, a-t-il ajouté. Je m’entraîne, mais je ne joue pas.»

Les choses n’étaient pas de bon augure pour celui qui est sans contrat depuis le 1er juillet dernier lorsque les Devils ont fait l’acquisition de l’attaquant Alexei Ponikarovsky, des Jets de Winnipeg, mercredi. Ils ont agi ainsi puisque Dainius Zubrus manquera de quatre à six semaines. Il a été opéré au poignet gauche jeudi.

«Depuis que je suis au New Jersey, j’ai passé beaucoup de temps avec Lou Lamoriello, a mentionné Darche. J’ai passé plus de temps avec lui qu’avec n’importe quel autre DG.

«J’ai toujours été au courant de ce qui se passait, même en ce qui concerne l’échange d’hier (mercredi), a-t-il précisé. Je me doutais qu’il allait le faire.»

La suite pour Darche?

Et maintenant, que lui réserve l’avenir?

«Je ne sais pas, a confié l’athlète de 36 ans. J’ai discuté avec quelques équipes, j’ai même reçu des offres dans les dernières semaines, mais ce n’était pas ce que je voulais. On verra ce qui va se passer.»

Pendant son séjour avec les Devils, Darche a patiné avec ses coéquipiers, il a passé beaucoup de temps avec eux, tant sur la patinoire qu’à l’extérieur. Il faisait partie de l’équipe, en quelque sorte.

«J’étais à tous les entraînements et à toutes les réunions à domicile, a raconté Darche. C’était comme si je faisais partie de l’équipe. Je m’entraînais avec eux, j’allais manger avec eux, c’est une très bonne organisation. C’est dommage.

«Je respecte énormément Lou Lamoriello. Il est l’un des directeurs généraux les plus honnêtes et accessibles que j'ai rencontrés.»

Saint-Valentin en famille

Maintenant que les ponts sont coupés avec les Devils, il est temps pour Darche de rentrer au bercail.

«Je m’en vais chez moi, a-t-il dit. Je m’en vais rejoindre ma famille. J’ai dit à ma femme : "J’ai fait ça afin de revenir pour la Saint-Valentin!"»

Commentaires :