Andrei Kostitsyn  

Andrei Kostitsyn

Crédit photo :
AFP/Getty

LNH

La clé? Les clés!

Le 3 mai 2012 à 18h19 | Chris Stevenson, Agence QMI

Quelle a été la clé de l'énigme pour que les Predators de Nashville apprennent les agissements de leurs oiseaux de nuit, Alexander Radulov et Andrei Kostitsyn, plus tôt cette semaine?

À LIRE ÉGALEMENT | À nouveau oubliés?

Selon ce qu'on devine d'un entretien qui a eu lieu entre l'entraîneur-chef Barry Trotz et l'ancien joueur des Predators Jason York, qui est maintenant animateur de radio à Ottawa, la clé a été les... clés magnétiques des chambres d'hôtel de Radulov et Andrei Kostitsyn.

Questionné par York sur la façon dont il avait découvert le pot aux roses, Trotz a répondu : «Vous savez, c'est drôle. Avec la technologie, c'est bien simple, vous n'avez qu'à vous rendre à la réception de l'établissement. Les clés indiquent les heures auxquelles vous entrez et sortez de votre chambre. C'est un petit conseil pour ceux qui ont la mission de surveiller les couvre-feux : dormez et allez vérifier l'ordinateur le lendemain.»

Rappelons les faits. La nuit précédant le deuxième affrontement de la série entre Nashville et Phoenix, les deux joueurs ont été vus au petit matin dans un bar d'un quartier plutôt animé. Leur organisation a ensuite décidé de les punir en les excluant de la troisième partie de la série. Il semble aussi qu'ils seront encore laissés de côté, vendredi.

Commentaires :