LNH

«Le Canadien était sur ma liste» - Letang

Le 12 juillet 2014 à 15h44 | TVA Sports

Kristopher Letang veut faire peau neuve.

Sa dernière saison a été des plus pénibles. Après avoir raté les neuf premiers matchs de la campagne en raison d’une blessure à un genou, il est retourné à l’infirmerie pour 10 rencontres en décembre.

À lire et à voir également :

Et en février, le défenseur étoile des Penguins de Pittsburgh a souffert d’un anévrisme qui l’a tenu à l’écart du jeu pendant 26 matchs.

«J’ai été rassuré par les médecins, a dit Letang à la chaîne TVA Sports, samedi. Ils m’ont indiqué que je pouvais aller de l’avant et que je pouvais effectuer exactement les mêmes routines à l’entraînement.»

Le joueur de 27 ans semblait frais et dispos lors de son passage à Boisbriand dans le cadre de la Tournée La Petite Bretonne, samedi matin. Les jeunes en ont d'ailleurs profité pour retenir un truc ou deux des leçons du défenseur.

Bien ancré à Pittsburgh

Même s’il aime ses séjours dans la grande région de Montréal, Letang n’a pas l’intention de changer d’adresse.

Avec l’arrivée du nouvel entraîneur-chef, Mike Johnston, et du nouveau directeur général, Jim Rutherford, Letang ne s’inquiète pas pour sa place dans la formation.

«Quand est arrivé le temps du repêchage ainsi que la journée des joueurs autonomes, je me suis assis avec les dirigeants et je me suis fait dire que la situation n’avait pas changé dans mon cas», a précisé le Montréalais.

Letang et son agent devaient tout de même remettre en juin dernier une liste d’une quinzaine d’équipes avec lesquelles il accepterait d’être échangé.

«Le Canadien était sur ma liste», a-t-il lancé d’un regard espiègle.

Approche différente

De retour au sommet de sa forme, l’autre bonne nouvelle pour Letang c’est que le nouvel entraîneur-chef a une approche complètement différente.

«Ça me fait vraiment plaisir d’avoir un entraîneur qui se concentre sur le temps de possession de la rondelle.»

Le défenseur aura certainement beaucoup de pression sur les épaules la saison prochaine pour d’abord rester en santé, mais aussi pour être constant et produire davantage sous le règne de Johnston.

(D’après un reportage d’Elizabeth Rancourt)

À lire également

LNH

Letang a craint pour sa carrière

Kristopher Letang garde un dur souvenir de son accident vasculaire cérébral (AVC).

LNH

Letang victime d'un AVC

Kristopher Letang a été victime un accident vasculaire cérébral (AVC).

Letang doit reprogrammer son cerveau

Kristopher Letang a rencontré les membres des médias pour la première fois depuis qu’il a subi un AVC à la fin...

Commentaires :