Sean Avery n'est plus désiré à New York.  

Sean Avery n'est plus désiré à New York.

Crédit photo :
Reuters

LNH

Les Rangers ne veulent plus de Sean Avery

Le 30 septembre 2011 à 14h36 | TVA Sports

Les dernières frasques du joueur des Rangers de New York Sean Avery sont allées trop loin.

Actuellement en tournée en Europe pour disputer une série de match hors-concours, les Rangers discutent avec d'autres équipes européennnes pour tenter de se départir des services du joueur le plus détesté de la LNH.

«Les Rangers sont en train de miser sur la popularité de Sean Avery à l'international. Les dirigeants de New York espèrent qu'une équipe européenne veuille de ce gars-là, a révélé Michel Langevin, animateur de l'émission l'Esprit d'équipe, sur les ondes de TVA Sports, vendredi. 

Selon le journaliste sportif, les Rangers seraient même disposés à organiser un transfert pour qu'Avery demeure en Europe. La formation n'a pas l'intention de céder Avery au Whale du Connecticut, leur club-école dans la ligue américaine.

«On ne veut plus d'Avery à New York. Les Rangers ne veulent pas qu'il contamine les autres joueurs qui grandissent dans l'organisation», ajoute Langevin.

De passage sur le plateau de l'émission, le chroniqueur sportif Marc de Foy a commenté la décision des Rangers. Selon lui, une transaction envoyant Avery en Europe serait peu propable.

«La mauvaise réputation d'Avery dépasse les frontières. Beaucoup d'anciens joueurs de la LNH évoluent en Europe et ne veulent pas jouer avec ce genre de joueur. La seule équipe qui voudrait de lui, c'est le Vityaz Tchekov qui embauche des fiers à bras comme les anciens joueurs de la LNH, Chris Simon, Darcy Verot et Josh Gratton.»

Sean Avery a été aux prises avec Wayne Simmonds des Flyers de Philadelphie, plus tôt cette semaine. Le Québécois Daniel Brière avait affirmé qu'Avery avait aussi tenu des propos menaçants à l'endroit de son coéquipier Claude Giroux au cours du match opposant les deux équipes, lundi.

Commentaires :