Dustin Brown  

Dustin Brown

Crédit photo :
Reuters

LNH

«L'instinct du tueur» - Brown

Le 16 avril 2012 à 6h40 | Randy Sportak, Agence QMI

Le capitaine des Kings de Los Angeles, Dustin Brown, a servi une mise en échec digne d'un compte de huit au capitaine des Canucks de Vancouver, Henrik Sedin, dimanche soir.

À voir : Tableau des séries

Les Kings ont ainsi mis les Canucks dans les câbles, prenant les devants 3-0 dans la série. Jamais une équipe ayant remporté le trophée du Président en saison régulière n'a été éliminée en quatre rencontres au premier tour des séries éliminatoires.

Les Canucks, qui ont été établis favoris pour remporter les grands honneurs par plusieurs experts, pourraient ainsi devenir les premiers à subir cet affront, mercredi, à Los Angeles.

«C'est important pour nous de comprendre que l'on est en avant 3-0 dans la série, a déclaré Brown. Nous devons avoir l'instinct du tueur.

«Nous ne pouvons pas prendre les Canucks à la légère parce que l'on mène 3-0, bien au contraire. Nous avons l'opportunité d'éliminer cette équipe à la maison (mercredi), et ça doit demeurer notre seul et unique objectif.»

Dans le troisième match, Brown a une fois de plus prouvé qu'il était un meneur de troupes, lui qui a marqué le but vainqueur en plus d'envoyer Sedin au tapis.

«Nous nous sommes réveillés à la suite de cette mise en échec, a avoué l'attaquant Jarret Stoll. Pour une raison que j'ignore, nous ne bougions pas bien la rondelle et nous ne patinions pas bien.»

Sedin, qui est allé au vestiaire après le coup, a avoué qu'il s'agissait d'une mise en échec légale. Il est plutôt préoccupé par la position précaire de son équipe.

«Nous devons absolument retourner à Vancouver, a-t-il dit. Lorsque tu effectues plus de 40 lancers vers le filet, tu as habituellement des retours et des bonds favorables. Si nous continuons à tirer autant vers leur gardien (Jonathan Quick), on va marquer des buts.»

Quick a bloqué 115 des 119 tirs dirigés vers lui jusqu'à présent, dans cette série. Il affiche une moyenne de buts alloués de 1,33 et un taux d'efficacité de ,965.

«On méritait mieux»

Le gardien de but Cory Schneider était devant le filet des Canucks pour la troisième rencontre. Roberto Luongo avait éprouvé quelques difficultés lors des deux premières rencontres.

Schneider a bien fait, stoppant 19 des 20 lancers auxquels il a fait face.

«On méritait mieux, a statué l'Américain de 26 ans. Ce n'est toutefois pas la façon dont ça fonctionne en séries éliminatoires. On a lancé plusieurs fois vers Quick, mais il voit tout. On n'a pas été en mesure d'effectuer ce lancer parfait ou bien de profiter d'un bond chanceux.

«On n'a pas le choix de leur rendre crédit. Ils ne concèdent pas de surnombres et ils dégagent bien le devant du filet. Ils jouent très bien en équipe présentement.»

«Nous croyons qu'ils joueront comme des enragés lors du prochain match, a indiqué Stoll. Nous devrons être encore meilleurs, sans quoi nous ne pourront l'emporter. Ils ont beaucoup d'expérience en séries et ils n'abandonneront pas si facilement.»

C'est probablement vrai, mais les Canucks sont plus près que jamais d'être assommés.

Commentaires :