Hockey

Pascal Vincent, l'entraîneur nouvelle génération

Le 3 mai 2012 à 20h04 | TVA Sports

Pascal Vincent n'est pas un entraîneur comme les autres. À peine âgé de 40 ans, l'instructeur-adjoint des Jets de Winnipeg peut déjà se vanter de détenir une carrière de 19 années dans le monde du hockey.

À VOIR | Pascal Vincent au Match 1re partie - 2e partie

Malgré son expérience, le Lavallois n'aurait jamais pensé, un jour, se retrouver derrière le banc d'une équipe de la LNH.

«Je me suis retrouvé dans une situation que je n'avais vraiment pas prévue. Quand les Jets m'ont appelé, je ne m'y attendais pas», a confié Vincent, de passage à l'émission «Le Match», jeudi.

Après avoir assisté à la renaissance des Jets, l'ancien pilote du Junior de Montréal n'est pas prêt d'oublier sa première saison dans la grande Ligue.

«À Winnipeg, les partisans veulent faire partie de la "game". Ils veulent déranger les adversaires et influencer les arbitres. C'est une foule impressionnante.»

Futur entraîneur du CH?

Questionné à savoir s'il aimerait diriger le Tricolore dans un avenir rapproché, Vincent ne s'est pas défilé. Il accepterait volontiers de s'asseoir avec le nouveau directeur général du Tricolore, Marc Bergevin, si l'occasion se présentait.

«Oui, absolument, tu ne peux pas refuser. Je suis sous contrat avec les Jets pour l'instant, mais s'il y avait de l'intérêt de la part des Canadiens, c'est sûr que oui.»

L'entraîneur-adjoint des Jets connait d'ailleurs bien le processus d'entrevue. Il a notamment rencontré Julien BriseBois du Lightning de Tampa Bay et les dirigeants des Devils du New Jersey avant d'être embauché par les Jets.

«Même si tu n'as pas la "job", c'est quand même une belle expérience. Tu deviens un meilleur homme de hockey, a expliqué Vincent. En entrevue on te pose des questions sur ta personnalité, on te soumet aussi des mises en situation : comment gérer des crises, gérer des contrats de vétérans. On me présentait des situations et je devais réagir.»

Deux mondes différents

Vincent a fait ses classes dans la Ligue de hockey junior majeur. Au cours de son passage de 12 ans, le bras droit de Claude Noël a maintenu une fiche de 467-424-35 en 926 parties avec les Screaming Eagles du Cap-Breton et le Junior.

«J'ai été entraîneur-chef presque toute ma carrière. J'étais plus appelé à gérer mes individus, à gérer mon groupe, à gérer mes joueurs tandis que cette saison, j'ai appris à travailler sur les systèmes de jeu, à travailler sur le côté technique du hockey. Avec Claude Noël, j'ai appris que j'avais des choses à améliorer.»

À son retour dans la LNH, la jeune formation de Winnipeg est passée à huit points d'accéder aux séries éliminatoires. Le tandem Noël-Vincent a mené les Jets au 11e rang de l'association de l'Est, ex aequo au Lightning, avec une récolte de 84 points.

Commentaires :