John Gaudreau a inscrit trois buts en supériorité numérique.  

John Gaudreau a inscrit trois buts en supériorité numérique.

Crédit photo :
Reuters / Mark Blinch © Thomson Reuters 2013

Hockey

Rendez-vous Canada-États-Unis

Le 2 janvier 2013 à 7h28 | TVA Sports et Agence QMI

En s’inclinant 7-0 contre les États-Unis en quart de finale mercredi, la République tchèque a peut-être rendu la tâche un peu plus facile à l’entraîneur-chef de l’équipe canadienne Steve Spott.

À LIRE AUSSI : Les Russes évitent la catastrophe

Le Canada retrouvera effectivement un adversaire qui lui est familier en demi-finale du Championnat mondial de hockey junior, jeudi.

Spott n’aura pas à regarder trop de vidéos afin de se preparer pour ce match, alors qu’il n’y a plus de beaucoup de secrets entre les les deux rivaux nord-américains. Le Canada avait d’ailleurs battu les États-Unis 2-1 durant la ronde préliminaire. Cette fois, le gagnant accèdera au match de la médaille d’or, qui aura lieu samedi.

«Plus que tout, nous savons à quel point les Américains sont bons, a indiqué Spott. Nous connaissons d’abord plusieurs joueurs qui évoluent dans la Ligue canadienne de hockey. Le gardien John Gibson joue pour moi [avec les Rangers de Kitchener]. Nous avons plusieurs notes sur eux, mais ils sont très rapides et nous devrons être beaucoup plus disciplinés que les Tchèques si nous voulons gagner.»

Les Américains ont marqué cinq buts en supériorité numérique contre les Tchèques, mercredi.

L’entraîneur-chef reconnaît que les principales forces de l’équipe américaine demeurent sa vitesse et son jeu de transition.

«Leurs défenseurs sont vraiment bons pour relancer l’attaque si on regarde Jacob Trouba ou encore Seth Jones, a noté Spott. Nous avions un bon plan de match contre eux lors de notre première rencontre. Je n’ai toutefois pas particulièrement aimé l’énergie qu’on a déployée durant cette partie. Nous devons jouer avec intelligence.»

Un match à sens unique

Pour en revenir au match États-Unis-République tchèque, John Gaudreau a été le meilleur joueur américain, avec trois buts – tous en avantage numérique. Riley Barber a ajouté un doublé, alors que J.T. Miller et Ryan Hartman ont complété la marque.

Le défenseur Seth Jones, qui risque d’entendre son nom très tôt au premier tour du prochain repêchage de la Ligue nationale de hockey, s’est aussi démarqué avec quatre mentions d’aide.

L’autre demi-finale opposera la Suède, qui a terminé en tête de l’autre groupe, à la Russie, qui a vaincu la Suisse 4-3 en tirs de barrage.

Commentaires :