Sénateurs

Karlsson : saison terminée

Le 14 février 2013 à 13h05 | TVA Sports

Bryan Murray a confirmé jeudi ce que les Sénateurs d'Ottawa redoutaient : la saison d’Erik Karlsson est bel et bien terminée.

À LIRE AUSSI : Cooke pas sanctionné

À VOIR : Retour sur la malchance de Karlsson avec Enrico Ciccone

Le directeur général a précisé que son défenseur étoile aura besoin d’une convalescence d’une durée de trois à quatre mois pour se remettre de sa déchirure du tendon d'Achille de la jambe gauche subie mercredi à Pittsburgh. 

L’incident est survenu en deuxième période quand il a encaissé une mise en échec de Matt Cooke. Le patin de celui-ci a atteint Karlsson près de la cheville gauche.

Le Suédois a été opéré dès le lendemain matin. Son tendon était alors touché à 70%. Murray s’attend malgré tout à ce que Karlsson récupère complètement de cette intervention chirurgicale. 

«C’est impossible de remplacer un tel joueur, a soutenu Murray. Il était fâché, mais il va s’en tirer. C’est un gars très fort et confiant.»

«Nous souhaitons un prompt rétablissement à Erik. Je me sens mal pour lui», a indiqué le directeur général des Penguins, Ray Shero, à TVA Sports.

«C’est dommage qu’un joueur étoile se blesse de la sorte, mais c’est un jeu qui se produit souvent au cours d’un match, a-t-il ajouté. Je comprends la situation dans laquelle sont les Sénateurs, étant donné que nous avons déjà perdu Sidney Crosby, Evgeni Malkin et Jordan Staal dans le passé.»

Au tour de Michalek... 

Déjà privés de l’attaquant Jason Spezza et de Karlsson, voilà que les Sénateurs doivent maintenant composer avec la perte d’un autre attaquant, Milan Michalek, qui s’est tordu un genou durant le réchauffement avant le match contre les Penguins. 

Selon Murray, il ne s’agit pas d’une blessure sérieuse. Michalek devrait rater seulement une ou deux rencontres supplémentaires.

Seule bonne nouvelle : l’attaquant Peter Regin renouera bientôt avec l’action. 

Une transaction?

Le DG des Sénateurs explore maintenant la possibilité d’obtenir du renfort par l’entremise d’une transaction, mais le processus s’annonce ardu. 

«J’ai parlé à quelques directeurs généraux, mais aucun d’entre eux ne veut m’échanger quelqu’un contre un joueur qui n’a pas encore évolué dans la LNH», a soutenu Murray, qui trouve «anormal» d’avoir autant de blessés dans son équipe. 

«Nous ne pouvons plus accorder de buts. Craig Anderson devra être sensationnel, c'est la seule façon de s'en sortir.» 

Les Sénateurs occupent actuellement le 6e rang du classement dans l’Association de l’Est grâce à leur récolte de 16 points en 14 matchs.

Le point de presse de Bryan Murray

Commentaires :