Sénateurs

Spezza garde espoir

Le 8 février 2013 à 12h07 | TVA Sports

Jason Spezza ne perd pas espoir.

L’attaquant des Sénateurs d’Ottawa s’est adressé aux médias vendredi pour la première fois depuis son opération au dos, et les nouvelles sont bonnes.

Spezza devrait commencer sa réhabilitation la semaine prochaine et il souhaite revenir au jeu avant les séries éliminatoires.

«Mon but est de revenir d’ici la fin de la saison pour pouvoir participer aux séries éliminatoires», a confié Spezza.

Chose qui réjouirait très certainement l’organisation qui s’est débrouillée sans lui lors de ses six derniers matchs.

Ce n’est pas la première fois qu'il passe sous le bistouri pour des problèmes de dos. En 2006, il avait joué les trois derniers mois de la saison malgré une hernie discale. Il avait été opéré pour régler ce problème en mai de cette année-là.

«C’est un peu différent de la blessure que j’ai subie en 2006, a précisé Spezza. C’est la même partie de mon dos, mais cette fois-ci, c’était très soudain et c’était pire que la dernière fois.»

Plusieurs symptômes

Plusieurs signes avant-coureurs lui ont cependant fait comprendre que son dos ferait encore des siennes.

«J'ai commencé à ressentir des symptômes vers la fin du camp d’entraînement, a raconté Spezza. Après, c’était rendu hors de mon contrôle, surtout après le deuxième match de la saison.»

Le Torontois ne craint toutefois pas pour sa carrière.

«Il y a beaucoup de joueurs qui souffrent des problèmes de dos, mais qui ont connu une belle carrière. J’espère être un de ceux-là.»

Spezza n’a pas joué depuis le 27 janvier dernier contre les Penguins de Pittsburgh. En cinq matchs cette saison, il a amassé cinq points (2 buts, 3 aides).

Latendresse en solitaire

Ce n’est sûrement pas le début de saison que Guillaume Latendresse espérait.

Le Québécois, qui n’a pas joué depuis le 30 janvier dernier, a raté cinq matchs depuis le début de la campagne et il n'était pas avec ses coéquipiers, vendredi matin.

Il a cependant patiné en solitaire avant la séance d’entraînement des siens.

Latendresse n’était pas non plus en uniforme jeudi contre les Hurricanes de la Caroline en raison d’un «coup du lapin» - un petit traumatisme cervical. Un coup de Colby Armstrong, encaissé mercredi contre les Canadiens de Montréal, serait en cause.

L’attaquant de 25 ans est d’ailleurs toujours à la recherche d’un premier but cette saison. En six matchs, il a obtenu une aide et il affiche un différentiel de +1.

Latendresse n’était pas le seul joueur absent. Le gardien Craig Anderson et le défenseur Mike Lundin manquaient à l’appel.

Ben Bishop était quant à lui bien en poste.

Borowiecki rétrogradé

Plus tôt en matinée, les Sénateurs ont renvoyé Mark Borowiecki à leur filiale de la Ligue américaine à Binghamton.

Le défenseur n’a pas inscrit de points en six matchs cette saison et il affiche un différentiel de +1.

Ce dernier avait été laissé de côté jeudi soir face aux Hurricanes.

Les Sénateurs rencontreront les Jets de Winnipeg samedi après-midi. L’entraîneur-chef Paul MacLean n’a d'ailleurs pas voulu dévoiler qui sera le gardien partant pour ce match.

«Ils sont créatifs et  ils ont beaucoup de joueurs talentueux qui veulent jouer au hockey, a confié Erik Karlsson. Ça devrait être un match intéressant.»

Commentaires :