Les experts

Tous les experts

Patrick Caisse

Patrick Caisse

Chroniqueur hockey

Voir sa page

 

Ryan Nugent-Hopkins, Alex Galchenyuk, Aleksander Barkov et Nail Yakupov

Crédit photo :
Agence QMI

Hockey

CMHJ : 5 équipes pour l'or

Le 25 décembre 2012 à 12h59 | Patrick Caisse

C'est mercredi que s'amorcera le Championnat mondial de hockey junior et lorsque l'on jette un coup d'oeil aux forces en présence, on se rend rapidement compte que cinq formations peuvent prétendre aux grands honneurs.

Le Canada, la Suède, les États-Unis, la Russie et la Finlande ont de redoutables équipes.

Analysons rapidement ces cinq nations...

Canada

Cinq joueurs à surveiller : Ryan Nugent-Hopkins - Jonathan Huberdeau - Nathan MacKinnon - Dougie Hamilton - Malcolm Subban

Ryan Nugent-Hopkins est sans aucun doute le meneur de la formation canadienne. Il est le capitaine et il a surtout amassé 52 points en 62 matchs la saison dernière avec les Oilers d'Edmonton, dans la LNH. Cette saison, il a également bien fait avec le club-école des Oilers, récoltant 20 points en 19 rencontres.

Dougie Hamilton sera le général de la défensive et la force du Canada est sans aucun doute la profondeur, autant en attaque qu'en défensive.

Devant le filet, on ne sait toujours pas qui de Malcolm Subban ou de Jordan Binnington aura le mandat de stopper les meilleurs joueurs adverses lors des matchs éliminatoires.

Suède

Cinq joueurs à surveiller : Sebastian Collberg - Filip Forsberg - Elias Lindholm - Nick Sorensen - Oscar Dansk

Les champions de 2012 auront fort à faire pour défendre leur titre. Quelques blessés en défensive et quelques joueurs clés qui ne sont pas de retour, ce sera difficile.

On ne peut toutefois pas les sous-estimer puisque l'attaque sera extrêmement dangereuse. Collberg, des Canadiens de Montréal, et Forsberg, des Capitals de Washington, pourraient faire très mal à leurs adversaires.

Si la Suède espère se rendre jusqu'au bout pour une deuxième année de suite, elle devra compter sur un Oscar Dansk solide devant son filet... et il en est bien capable.

États-Unis

Cinq joueurs à surveiller : Seth Jones - Alex Galchenyuk - J.T. Miller - John Gaudreau - John Gibson

La formation américaine compte plusieurs «vétérans» de qualité dans ses rangs et c'est la raison pour laquelle elle est si dangereuse.

Une attaque bien balancée, une solide défensive et un gardien de but qui peut gagner des matchs à lui seul.

Il faudra avoir à l'oeil Galchenyuk qui était sur une lancée incroyable avec le Sting de Sarnia avant de quitter pour le camp de sélection des Américains.

Tout est en place pour que les États-Unis puissent faire oublier leur contre-performance de l'an dernier, alors qu'ils avaient terminé au septième rang.

Russie

Cinq joueurs à surveiller : Nail Yakupov - Mikhail Grigorenko - Nikita Kucherov - Maxim Shalunov - Andrei Vasilevski

Les Russes auront un gros avantage lors de ce tournoi : jouer à domicile.

En plus de profiter de l'appui inconditionnel de la foule, la Russie comptera sur plusieurs attaquants de qualité, dont Yakupov et Grigorenko qui ont été repêchés au premier tour lors du repêchage de 2012 dans la LNH. Ils seront sans aucun doute les bougies d'allumage de cette équipe.

Il n'y a pas de «gros noms» en défensive, mais celle-ci est solide et stable. Devant le filet, Vasilevski n'a plus besoin de présentations. Il est sans aucun doute le meilleur gardien de but du tournoi.

Les Russes seront (très) durs à battre...

Finlande

Cinq joueurs à surveiller : Olli Maatta - Rasmus Ristolainen - Markus Granlund - Aleksander Barkov - Teuvo Teravainen

La dernière fois que la Finlande a remporté l'or, c'était en 1998. Pourront-ils mettre fin à cette disette cette année? Possible...

Les Finlandais auront une très bonne formation. Une attaque très dangereuse et une défensive au-dessus de la moyenne.

Granlund, Barkov, Teravainen, Armia, Salomaki... les défensives adverses en auront plein les bras avec les attaquants finlandais.

Surveillez bien Barkov, il sera assurément un choix «top 5» lors du prochain repêchage de la LNH et il a été explosif face aux États-Unis il y a quelques jours, lors d'un match préparatoire.

Le seul point d'interrogation est devant le filet. Joonas Korpisalo en sera à ses premiers matchs avec l'équipe finlandaise, mais il avait tout de même bien fait avec les moins de 18 ans.

À quel pays la médaille d'or?

Il est très, très, très difficile de prévoir quelle nation remportera l'or.

Personnellement, je crois que ça se jouera entre le Canada, la Russie et la Finlande.

Chose certaine, nous aurons droit à tout un tournoi!

0

Commentaires :