Les experts

Tous les experts

 

Passant dominé par la devanture d'un commerce à Sotchi

Crédit photo :
REUTERS / Maxim Shemetov

Sports d'hiver

Sotchi ou Sochi ?

Le 26 décembre 2013 à 13h44 | Paul Rivard

La dernière fois qu’une question a été aussi souvent posée, ça doit remonter à l’époque où le dramaturge anglais William Shakespeare avait écrit cette légendaire phrase : «Être ou ne pas être, là est la question!»

Depuis des mois, que nous soyons un employé d’un des multiples médias ou simple amateur de sport, c’est plutôt celle-ci qui résonne : «Écrit-on Sotchi ou Sochi?»

La réponse? Les deux.

Voici la nuance et le cadre où vous verrez les deux.

En anglais, langue d’usage planétaire aux Jeux Olympiques, c’est simple. Vous verrez «Sochi». C’est d’ailleurs l’orthographe russe de cette station balnéaire choisie pour les Jeux d’hiver de 2014. C’est également ainsi qu’on l’écrit en anglais.

Quand prendrons-nous le «T»?

Ainsi, lorsque vous regarderez TVA Sports, chaîne spécialisée officielle des Jeux Olympiques d’hiver, vous lirez «Sochi 2014» sur votre écran. Car l’infographie sera celle du logo officiel de l’événement et c’est ainsi qu’il est rédigé. Mais lorsque vous lirez votre Journal de Montréal ou votre Journal de Québec, les titres et les textes des journalistes vous offriront «Sotchi» puisque c'est l'orthographe décrétée par la langue française.

Mêlant? Peut-être au début, mais on s’habitue vite. D’ailleurs, ce ne sera pas la première fois.

Ce n’est pas nouveau

Au cours de l’histoire récente, nous avons vécu des situations semblables en 2006, 2008 et 2012. Rappelez-vous, il y a huit ans...cette ville italienne, au pied des Dolomites, nommée «Torino», tant dans la langue du pays qu’en anglais. Pourtant, elle s'écrit  plutôt «Turin», dans notre langue, grâce à l’imagination de nos amis de l’Académie française. Même situation pour «Beijing», en Chine, alors que l’appellation française est «Pékin».

Et, en 2012, London et Londres nous fournissaient la même dualité.

Reculons un peu plus dans le temps, et constatez que Athens/Athènes (2004), Barcelona/Barcelone (1992) ainsi que Moscow/Moscou (1980) et Antwerp/Anvers (1920) ont aussi présenté cette double appellation.

26

Commentaires :