Robin van Persie d'Arsenal et Joleon Lescott de Manchester City.  

Robin van Persie d'Arsenal et Joleon Lescott de Manchester City.

Crédit photo :
AFP

Europe

Arsenal ruine les derniers espoirs de Manchester City

Le 8 avril 2012 à 15h19 | TVA Sports avec AFP

Arsenal a probablement ruiné les derniers espoirs de titre de Manchester City en l'emportant 1 à 0 grâce à un but d'Arteta à trois minutes de la fin, dimanche à l'Emirates Stadium lors de la 32e journée en Premier League.

Très décevants dans un match qu'ils devaient pourtant absolument gagner pour rester dans la course, les «Citizens» se retrouvent à huit points de Manchester United, vainqueur des Rangers de Queens Park 2-0. L'écart paraît presque insurmontable à six journées de la fin, d'autant que le calendrier est favorable à MU.

Même s'ils ont eu la malchance de perdre dès le début du match Yaya Touré, blessé, les hommes de Roberto Mancini ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes dans une rencontre où certains d'entre eux n'ont pas été à la hauteur de l'enjeu, en particulier Balotelli, exclu à deux minutes de la fin de la rencontre.

Bien plus entreprenant, Arsenal aurait dû faire la différence bien avant qu'Arteta ne surgisse pour placer de 25 mètres une superbe frappe au ras du poteau (87e minute).

Les «Gunners» ont failli ouvrir la marque à la 15e minute, lorsqu'une tête de Van Persie a été repoussée sur la ligne... par son coéquipier Vermaelen.

Après une timide réaction de City au retour des vestiaires, Arsenal a repris le contrôle du jeu pour ne plus le lâcher. Mais ses efforts ont longtemps été gâchés par un manque d'efficacité devant le but.

Les semelles de Balotelli

Van Persie a notamment trouvé le poteau de la tête sur une jolie passe de Song (63e minute). Puis, après un but refusé au Néerlandais pour un très léger hors-jeu (71e minute), Vermaelen a raté l'immanquable, seul à trois mètres du but, à la suite d'un tir sur le montant de Walcott (76e minute).

La plupart du temps acculé dans sa moitié de terrain, City n'a que très rarement été dangereux. Les retours d'Aguëro et de Nasri, absents la semaine dernière lors du match nul concédé à domicile contre Sunderland (3-3), n'ont pas suffi à redonner à l'équipe le mordant qu'elle possédait en début de saison.

Le match s'est terminé par un dernier coup dur pour Manchester City, l'exclusion de Balotelli, dont le comportement avait été détestable depuis le début du match. L'Italien s'était notamment rendu coupable d'une affreuse faute sur Song, qu'il a frappé de la semelle, qui lui aurait valu un carton rouge direct si l'arbitre l'avait vue (20e minute). Il en avait donné deux autres à Sagna, la seconde sanctionnée d'un avertissement (38e minute).

Cette victoire, qui n'est pas loin d'offrir le titre à Manchester United, rapproche aussi Arsenal de la Ligue des champions. Les «Gunners» récupèrent la troisième place avec deux points d'avance sur Tottenham et cinq sur le duo Chelsea-Newcastle.

Commentaires :