Impact

Une filiale en USL Pro

Le 1 septembre 2014 à 16h55 | TVA Sports

L’Impact de Montréal créera une filiale de l’United Soccer League (USL) Pro. Le propriétaire Joey Saputo en fera l’annonce jeudi, selon ce qu’a appris la chaîne TVA Sports.

Saputo donnera des détails dans le cadre d’une conférence de presse sur le prochain plan triennal de l’Impact.

À voir et à lire également

Une seule autre équipe du Major League Soccer (MLS) dispose d’une filiale en USL Pro, soit le Galaxy de Los Angeles (Galaxy II). Les Whitecaps de Vancouver ont cependant déjà signifié leur intention de s'associer à le Ville de New Westminster pour en créer une.

L’Impact a déjà joué en USL de 2005 à 2008, avant la refonte du système nord-américain. L’actuel entraîneur adjoint Mauro Biello jouait pour le onze montréalais à l’époque.

Jeudi, on devrait également connaître le nouveau titre de Nick De Santis au sein de l’Impact. Ce dernier a été relevé de ses fonctions de directeur sportif à la fin juillet, au cœur d’une saison de misère.

Niveau élevé de compétition

Saputo, De Santis, ainsi que l'entraîneur-chef Frank Klopas et le directeur technique Matt Jordan étaient au stade Saputo, lundi, pour y observer les espoirs de l'Impact disputer un match de Ligue de réserve contre les Eagles de Charlotte, justement un club d'USL pro.

L’arrivée d’une formation de type «Impact II» pourrait justement aider l’organisation à observer ses jeunes joueurs en situation de match plus relevé que dans le cadre de son Académie.

«On n’a pas deux chances de faire une première impression. On donne tout sur le terrain, le niveau est beaucoup plus élevé qu’avec l’Académie», a constaté le jeune Philippe Lincourt-Joseph.

Des joueurs ayant souvent fait apparition dans des rencontres de MLS avec l’IMFC cautionnent des rencontres du genre.

«Ça me donne du temps de jeu, j’en profite, s’est réjoui Maxim Tissot, titulaire face aux Eagles. Ça me fait du bien de jouer 90 minutes.»

«C’est bien de retrouver le terrain et de s’impliquer en situation de match», a renchéri le défenseur Heath Pearce, qui a joué 15 matchs avec le grand club cette saison.

À lire également

Impact

Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir

Mine de rien, l’Impact de Montréal a remporté trois de ses quatre derniers matchs, Ligue des champions de la CONCACAF...

Impact

De Santis relevé de ses fonctions

Nick De Santis ne sera plus le directeur sportif de l'Impact.

Commentaires :