Soccer

Testo approuve la décision de la MLS

Le 30 mars 2012 à 15h49 | TVA Sports

L'ancien milieu de terrain de l'Impact de Montréal David Testo n'est pas surpris de la suspension décernée à Colin Clark pour avoir tenu des propos homophobes.

«Ça ne me surprend pas, en fait, je suis plutôt heureux de la tournure des évènements, a confié Testo sur les ondes de TVA Sports. La ligue s'est positionnée sur le sujet et a fait savoir qu'elle allait sévir en de telles situations.»

À VOIR | Testo à L'Esprit d'équipe

À LIRE AUSSI | Suspendu pour des remarques homophobes

Mercredi dernier, la Major League Soccer (MLS) a imposé une suspension de trois matchs au milieu de terrain du Dynamo de Houston Colin Clark. Celui-ci a tenu des propos disgracieux envers un préposé au ballon au début de la rencontre de samedi dernier contre les Sounders de Seattle.

Est-ce assez ou trop sévère? Pour Testo, l'important c'est qu'au final, la MLS gagne en crédibilité.

«Ce n'est pas important de savoir si trois matchs de suspension c'est trop ou pas assez, a-t-il commenté. Clark s'est excusé et il a accepté sa punition. Il a réalisé son erreur et c'est ce qui importe.»

Il ne s'agit pas du premier incident du genre au sein de l'élite sportive, ni du dernier, mais même «si ce n'était pas intentionnel, ça doit être puni parce qu'il a tout de même tenu des paroles blessantes».

Testo sait de quoi il parle. Il y a un peu plus d'un an, l'ancien porte-couleurs du onze montréalais est sorti du placard et a eu le courage d'affirmer son homosexualité publiquement.

«Le sport est un univers où l'homophobie est encore un tabou, a fait remarquer Testo. S'il y a des athlètes qui peuvent se lever et le dénoncer, tant mieux.»

Testo a joué de 2007 à 2011 avec l'Impact, mais il a ensuite été libéré par l'équipe. En 97 rencontres avec la formation montréalaise, l'athlète de 30 ans a inscrit trois buts et deux mentions d'aide.

Commentaires :